Information du CARR

RILHAC RANCON CA – GOUZON 0-2 (0-1)

posté le 11-03-2018 par Spyros DELEMIS

Arbitre centre: DIDIER DAUBA, Arbitre assistant 1: DOMINIQUE GALLET, Arbitre assistant 2: XAVIER MORTASSAGNE, Délégué principal: THIERRY JACQUEMET, Observateur principal: HERVE DUPUY
Buts pour Gouzon : POYRAZ(16e), CHOPINET(78e)
Cartons jaune pour Rilhac : MFEGUE(21e), PERIGAUD(22e), BRUNETEAU(37e), PERIGAUD(88e).
Carton jaune pour Gouzon : ZOUBEIRI(6e).
Carton rouge pour Rilhac : PERIGAUD(88e).

Déluge pour une glissade.

 

 

Une glissade au classement où le CARR, à force de ne plus avoir pied, n’aura bientôt plus que la tête hors de l’eau. Et au vu des giboulées de Mars, il va vite être temps d’apprendre à nager, ou de trouver la bouée de sauvetage salvatrice.

 

(1e) Escarmouche Rilhacoise, côté droit, CHIGANI décale PERIGAUD dont la recherche en profondeur trouve ABEILLON dans la surface, mais la frappe de celui-ci n’est pas cadrée.

 

(3e) PEYRATOU dribble côté gauche. Il s’infiltre dans la surface et arme au premier poteau, FAURE détourne en corner.

 

(6e) Carton jaune pour ZOUBEIRI

 

(16e) CLAMONT remonte la balle côté droit. Il met en retrait et après une partie de billard, la sphère en cuir se retrouve sous les pieds de MOREE. Derrière lui il y a POYRAZ qui abat NOUHAUT seul, impuissant et perméable (0-1).

 

(21e) Carton jaune pour MFEGUE.

 

(22e) Carton blanc pour PERIGAUD. Les Rilhacois jouent à 10 pendant 10 mn.

 

(30e) Coup franc côté gauche, près de l’angle de la surface. BRUNETEAU met de l’effet et cible le cadre, FAURE détourne.

 

(35e) La partie de ping-pong en piscine continue et ABEILLON profite d’une balle plein axe pour se retourner et frapper au-dessus.

 

(37e) Carton jaune pour BRUNETEAU.

 

 

La mi-temps arrive comme les nuages chargés d’eau restent. Le terrain devient très lourd, glissant et instable. Tout est en place pour la coulée.

 

 

 

(46e) ZOUBEIRI centre au millimètre pour CLAMONT dans la petite surface, sa tête passe au-dessus de la barre, mais  on se demande comment il a raté ça !

 

(63e) Coup franc pour les visiteurs. Excentré sur la gauche, GARDES expédie le missile avec une variation aérienne très courbée au second poteau, dont ni POYRAZ  ni ZOUBEIRI n’en tirent parti, surpris, comme les défenseurs, de la trajectoire de la balle qui flirte finalement avec le poteau.

 

(64e) A gauche avec MOHAMED, puis à droite avec ZOUBEIRI, la balle se promène dans  le camp Rilhacois sous la houlette de Glandonais sûrs de leur jeu. Le centre finit dans les pieds de CLAMONT, mais ESSARHANI assure le service défense avec autorité.

 

(78e) GARDES maintient la pression et progresse dans le centre. Sa recherche en profondeur trouve CHOPINET qui d’une petite pichenette détourne la balle hors de portée de NOUHAUT et enfonce les locaux dans la gadoue (0-2).

 

(88e) Carton jaune pour PERIGAUD, déjà averti par un blanc et qui donc quitte ses partenaires avant la fin de la partie.

 

(90e) Les esprits sont aussi chauds que la météo est basse. Romain PICOT, co-entraineur des verts,  règle ses comptes avec le corps autoritaire  qui le lui rendent bien en l’invitant à quitter le terrain.

 

Bref, la seule leçon à retenir de cette « sale » soirée est que sans esprit sain, pas de corps sain ! Le péché mignon des Rilhacois est de montrer de l’agressivité dès lors que leur suffisance est mise en exergue par l’adversaire. A moins que ce ne soit là, leurs limites. Et dans ce cas, il y a d’autres questions à se poser, pour cette fin de saison et pour l’avenir.

 

SPY

 

 

Rilhac : Nouhaut, Ferreira-Garcez, Chigani, Essarhani, Morée, Sylvestre, Perigaud, Bruneteau, Mfegue, Abeillon, Peyratou, Arab, Bayle, Chaize. . Staff : Bayle, Noel, Belon, Picot.

 

Gouzon : Faure, Migot, Zoubeiri, Lepinat, Perriere, Diawara, Clamont, Mohamed, Poyraz, Gardes Y, Chopinet, Avignon, Beart, Dufaud. Staff : Mangin, Bujard, Gardes G.

 



i-dev.fr