Information du CARR

RILHAC RANCON CA – GOUZON 0-1 (0-0)

posté le 22-11-2015 par Spyros DELEMIS

Résumé de la 9e journée de championnat DHR.

Arbitres : PLAINCHAMP DAVID - EL BARNOUSSI NORDINE - NAVARRO MAXIME
But pour Gouzon : COTTAZ(90e)

 

 

Piège au chronomètre !

 

 

Le terrain lourd, le froid et la neutralisation de deux adversaires de force égale n’ont pas permis de rendre cette partie agréable.

 

On en est même à espérer un but, quel qu’en soit le bénéficiaire, juste pour intéresser la partie.

 

Alors, pour l’histoire, notons que CHANFI(2e) vise POUTISSOU qui repousse dans la course de BILLOT qui ne cadre pas. Ajoutons que CHANFI(10e) s’infiltre et croise trop pour atteindre le cadre. Et que dans la continuité, BILLOT(11e) remet de la tête sur WAGLER qui du haut du crane rate l’objectif, tout ça devant la cage des Rilhacois.

 

Coté locaux, GAGNADRE déborde, centre en cloche dans l’axe, ARAB(17e) fait une tête vers la lucarne, enfin… pas loin. Puis TEILLET s’appuie sur ARAB pour aller de l’avant et le centre qui nait va plein axe sur MANEIX(18e) qui maitrise l’amortie, moins la frappe qu’il provoque. ARAB, lui, ratisse et remise dans l’axe pour BROUSSAIL(20e) dont la frappe des 25m trouve d’autres horizons.

 

Bref, rien de bien dangereux pour les portiers, tout ça. Même si MOREAU et CHANFI alimentent WAGLER(39e), le résultat fini à côté. Par contre, la seule vraie manœuvre est à inscrire à l’actif des Rilhacois qui en une touche de balle et après 7 passes mettent FERREIRA(41e)  dans la surface pour finaliser mais FAURE, le portier de Gouzon, veille au grain.

 

C’est peu pour une mi-temps et la suite n’est pas plus garnie.

 

C’est ARAB(47e) qui butte sur FAURE, sans conséquences. C’est encore ARAB dans l’axe qui distribue sur BROUSSAIL(49e) à l’entrée droite de la surface, la frappe lobée croise le cadre. Puis, en contre, TEILLET s’infiltre dans l’axe, décale MANEIX(62e) à gauche dont le centre finit dans les bras du portier. Puis TEILLET(63e), seul, tente une frappe des 20m que FAURE maitrise.

 

Les visiteurs, eux, font quelques remaniements dans l’équipe, dont DIVAHE. La morphologie est lisible des tribunes, moins sur la pelouse. Les deux pointes Gouzonnaises assaillent sans cesse la défense. La moindre erreur défensive est exploitée. DIVAHE ratisse et talonne sur CHOPINET(64e) qui cadre pas. Puis un gros cafouillage devant le but Rilhacois, sans profit immédiat,  aurait dû alerter le banc sur ce qui se trame. D’autant que DIVAHE récupère sur un mauvais dégagement de POUTISSOU, centre au second poteau pour CHANFI(73e) dont la tête cadrée est repoussée du bout des doigts par le gardien.

 

L’ultime sursaut des locaux est un coup franc des 40m qui atterrit dans l’axe sur la tête d’ARAB qui va au but mais par instinct, RENOUX(82e) rajoute de la hauteur à la balle et voit passer celle-ci au-dessus de la transversale.

 

Le glas s’abat alors sur la défense Rilhacoise. Fatiguée, elle va se faire piégée par la fougue des remplaçants Gouzonnais. Une ultime balle mal négociée, une récupération axiale et un envoie en profondeur pour COTTAZ(90e), tout seul,  dont la pichenette trouve le petit filet opposé de POUTISSOU et devient du coup l’homme le plus entouré de la soirée, entouré de la liesse des siens (0-1).

 

A noter, l’excellence d’arbitrage qui a plus agit en pédagogie qu’en punitive systématique.

 

SPY

 

 

Rilhac : Poutissou, Pedatte, Guillet, Gagnardre, Hachon, Arab, Broussail, Maneix, Teillet, Renoux, Ferreira, Malundama, Ansel.

Gouzon : Faure, Lemut, Wagler, Moreau, Migot, Diawara, Billot, Chopinet, Deseraud, El Ganfoun, Chanfi, Cottaz, Divahe, Amal.



i-dev.fr