Information du CARR

Compte rendu du match de DHR entre Rilhac et Limoges Fc

posté le 18-10-2015 par Christophe ROUGIER

UNE VICTOIRE AU BOUT DU SUSPENSE

Rilhac Rancon - Limoges FC : 3-1 (1-1)

Buts pour Rilhac : TEILLET (4e) ; ANSEL (52e) ; MANEIX (90+5)

                 Limoges: FATHI (11e)

D’entrée de jeu, les deux équipes tentent de s’imposer. Ainsi plusieurs attaques vont se montrer inefficaces jusqu'à  celle de la troisième minute qui va voir Rilhac attaquer par l’aile gauche .Teillet déborde son garde du corps et centre à ras de terre, aucun limougeaud ne contre la balle qui fuse, Teillet arrivé du diable vauvert frappe en pleine course un ballon qui va se loger au fond des filets  1-0 (3e). Les jeunes joueurs de Limoges ne se montrent pas abattus et attaquent de tous côtés. Ils vont ainsi obtenir plusieurs coups francs. A la onzième minute, celui tiré de l’aile droite par  Diaby  va trouver dans la surface locale la tête de l’immense défenseur Fathi qui ne laisse aucune chance à Pons (1-1). Le jeu va alors se déliter sans qu’aucune des deux équipes ne puissent concrétiser. Cependant à la 24e minute, une sortie hasardeuse de Pons qui avait laissé sa cage vide aurait pu voir Limoges s’échapper mais Carvalho Steve se montrait maladroit et le score n’évoluait pas jusqu’à la pose avec une légère domination des visiteurs.

A la reprise chaque équipe cherchait à se mettre à l’abri mais le jeu était brouillon,  avec malgré tout quelques belles actions de part et d’autre. Coté local, Renoux se montrait efficace dans son rôle de récupérateur et coté Limoges, à la 47e minute un coup franc tiré par Diabi trouvait la tête d’un coéquipier, la balle renvoyée par le gardien finissait dans les pieds d'un vert qui pouvait  dégager. Arrive la 52e minute où une balle qui semblait anodine est centrée par Broussail, elle trouve la tête de Ansel qui fusille Dufay, portant la marque à 2 à 1. Limoges essaie de réagir mais se montre très indiscipliné et la punition arrivait avec un carton blanc à Ihrab Mohammed. L’entraineur local faisait entrer des joueurs d’expérience pour tenter de faire un peu plus la différence. De fait les actions étaient plus tranchantes et Giroir, Renoux et Broussail allumaient des mèches. Les tirs se faisaient plus dangereux, ainsi un tir de Broussail 77e sur la base du poteau droit ou encore ce tir de Ansel qui s’envole alors que la cage est vide. Arrive le moment de jouer les arrêts de jeu pour une durée de 5 minutes, l’affaire n’était faite pour les rilhacois d’autant que les joueurs de Limoges montent de plus en plus haut, mais à force de se découvrir, un contre laisse la ligne de défense limougeaude sur place. Un une- deux Giroir Maneix, voit ce dernier se présenter seul face au gardien qu’il trompe (95e). La victoire avait choisi son camp.

J.G. BERGER



i-dev.fr