Information du CARR

CA RILHAC RANCON – CHAUVIGNY US 1-0 (0-0)

posté le 15-03-2017 par Spyros DELEMIS

COUPE DU C-O – 16e de FINALE

Arbitres : MESNARD Alain, RIBEIRO Carl, GEMEAU Florent
Buts pour Rilhac : RENOUX (48e).
Cartons Jaunes Rilhac : FIEVET(40e), PERIGAUD(70e)
Cartons Jaunes Chauvigny : OUATTOU(41e)

 

 

LA NOUVELLE COUPE DU PRINTEMPS

 

Acte 2 de cette partie interrompue par suite d'une panne de pilonnes à la 55e, alors que Chauvigny menait 0-1, un but marqué à la 44e, juste avant la pause. Mais là, tout est à refaire. Et les Rilhacois n'ont pas envie de laisser passer cette seconde chance qui s'offre à eux.

 

Le ressentiment général à l’entame est que les deux protagonistes ne lâchent rien. Physiquement et techniquement, le rendez-vous donne des frissons. La magie du match de Coupe opère son effet « vivre ou laisser vivre ».

 

Du coup, chaque tentative hérisse le poil. De l’extérieur de la surface Rilhacoise, BAILLY(5e) s’emploie à la frappe sans rompre la vigilance de POUTISSOUX. GIROIR sur corner, répond avec un ballon au premier poteau, FIEVET(7e) jaillit mais ne cadre pas.

 

FIEVET a le feu sacré et provoque un ratissage en norme plein axe, distribue habilement à gauche sur GIROIR(14e) qui cherche le lobbe-tir au second poteau, sans le trouvé. Riposte agressive, BASILE s’échappe à gauche et centre sur FARDE(17e) dont la frappe a la bonne trajectoire mais est déviée en corner.

 

Des 30m, BAILLY(21e) fusille POUTISSOUX qui se couche bien. BOURDEAU(22e) l'imite par une frappe lointaine, au dessus. Puis, ce coup franc très dangereux botté par AUSANEAU qui arrive au second poteau sur LERBET(25e) à un mètre du but, qui allonge du pied la trajectoire du ballon, mais à coté de la cage Rilhacoise. Les Poitevins ont ils brûlé leurs cartouches ? D'autant que sur le contre, RENOUX(26e) à droite, sprint et se rabat au centre pour une frappe franche que POINOT a du mal a maîtriser.

 

Mais les Chauvinois en veulent... Rapidement, du rond central le ballon part dans l'axe pour BASILE(37e). Se décalant à gauche pour s'ouvrir le but, il frappe à l'opposé mais avec un angle trop grand et ne cadre pas.

 

A la pause, les coachs haussent le ton et demandent plus de spontanéité sur le terrain. Mais à ce jeu là, on prend des risques, et surtout on ouvre des brèches que les opportuniste utilisent pour arriver à leurs fins.

 

Et le chef des opportunistes, à Rilhac, s'appelle RENOUX. Ses partenaires arrachent le ballon à l'adversaire coté droit. GIROIR sert d'appuis pour un relais en profondeur sur FIEVET. Son centre trouve RENOUX(48e) à l'entrée de la surface. La classe fait le reste, une amorce de départ à droite, une pichenette à gauche puis une frappe lourde que POINOT ne voit que passer jusqu'au petit filet intérieur (1-0).

 

Dès lors, la bataille devient rude pour les muscles. De part et d'autre on cherche à marquer. L'égalisation pour Chauvigny, l'assassinat du match pour les Rilhacois. On ne s’ennuie pas un seul instant tellement l’intensité est grande.

 

Notons l'action de AUSANEAU qui centre sur la tête de BASILE(51e) dans la petite surface mais qui vise au dessus. Puis coté locaux, un coup franc de GIROIR(61e) émit en cloche au second poteau dont la panique provoque une multitude de tentatives échouées, avant son renvoi.

 

La maison BAYLE montre sa solidité jusqu'au bout de la nuit laissant les visiteurs à la plus cruelle désillusion en deux actes qui leur fût servit en terre Limousine. Rilhac est en 8e de finale de cette Coupe du C-O, crû 2017 et attend de connaître son future adversaire pour écrire encore une nouvelle page en encre verte.

 

 

SPY

 

 

Rilhac : Poutissoux, Royer L., Jouhanny, Moreau, Broussail (c), Guillet, Fievet, Perigaud, Renoux, Giroir, Matias, Bruneteau, Royer M., Bayle. Staff : Bayle David, Belon Gérard.

 

Chauvigny : Poinot, Peneaud, Bourdeau, Jover, Bremot, Bailly, Ouattou, Ausaneau (c), Basile, Lerbet, Farde, Papini, Hulin . Staff : Laubertie David, Dumonteil Vincent, Vergnaud Jean-Luc.



i-dev.fr