Information du CARR

CA RILHAC RANCON – ANGOULEME SHTE FC CS 0-2 (0-1)

posté le 04-03-2018 par Spyros DELEMIS

Arbitre centre: VALMIR CAKA, Assistant 1: SEYFULLAH GOCGUN, Assistant 2: HAKIM MERIOUA, Délégué principal: MOUNIR SISSAOUI, Observateur principal: MAAMAR MENSOUS

Buts pour Angoulême : SARAZIN(19e), IDRISSI(78e).
Avertissements Rilhac :  PERIGAUT(77e)

Des efforts sans récompense.

 

La proposition de jeu des deux équipes est très plaisante. Il y a de la circulation de balle, des passes en profondeur, du physique et aussi de la technique. Mais sur ce dernier point, Angoulême est très supérieur aux locaux. Les joueurs se trouvent les yeux fermés. Leur schémas de jeu est visiblement travaillé pour un rendement optimal et posé pour faire des dégâts dans l’écurie d’en face.

 

Et malgré une première escarmouche Rilhacoise, avortée dans les bras de VERLAINE, les visiteurs font chauffer les gants de TEIXEIRA et à deux reprises sont très proche d’en tirer un gain.

 

Essais qui vont vite se transformer en cris de victoire. Une touche sur le flan droite remet la balle dans le camp Rilhacois. N’DIAYE s’en empare est file dans la surface locale. Au bout de l’air de jeu, il adresse au second poteau une balle très forte que catapulte dans le but vide SARAZIN(19e), seul de tous marquages (0-1).

 

Les locaux restent debout et valident la tentative de CHAIZE(21e) qui se frotte aux gants de VERLAINE. C’est surtout la minute suivante qui aurait pu donner un autre sens au match ! La balle est remontée ligne par ligne coté Rilhacois. Arrivée au centre du terrain, GIROIR temporise pour mieux infiltrer ABEILLON par la droite, qui file vers le portier Charentais. Verlaine fait front et repousse l’inévitable avec sang-froid.

 

Pour clore la première mi-temps, Les Angoumoisins comptent sur la tête de BOUHALIA(45e) et son smatch décroisé, mais l’avant-centre ne cadre pas !

 

 

Retour aux stands, rafraichissements et sucreries pour tout le monde et on replace le débat sur le tapis vert.

 

Les Charentais écrasent le champignon et font pression dans le camp adverse. PERIGAUT(49e) sauve sur sa ligne une balle à multiples fois pousser vers le filet Rilhacois et un meilleur destin. Les hommes de BAYLE résistent et repoussent héroïquement. Ils se rebiffent même dans le contre qui suit. MFEGUE(50e) passe en revu toute la défense adverse et se présente face au gardien Charentais. Voulant le surprendre par une balle au premier poteau, il vise mal le cadre.

 

 Puis vient le frisson. Plantons le décor. Coup franc accordé aux Rilhacois à 20 mètres du but adverse, légèrement excentré sur la droite, ABEILLON s’en charge du gauche. La balle est brossée et se dirige tout droit dans la lucarne de VERLAINE. Soudain, surgit une main ferme qui déloge la balle de sa destinée victorieuse. VERLAINE(64e) est un magicien.

 

 Le corner qui s’en suit offre encore une possibilité d’égalisation. La panique générale donne à MFEGUE(65e) la possibilité d’une diagonale dans la surface adverse. Sa frappe détourne le portier Angoumoisin mais se fracasse sur l’embase du poteau opposé, puis file en sortie de but.

 

Essayant sur tous les fronts d’égaliser, l’irrémédiable destin va sceller la soirée en un éclair. L’ailier droit Charentais perce la muraille verte pour finalement centrer à hauteur du point de penalty. IDRISSI(78e), dos au but, arme le ciseau-reprise de volée parfait et catapulte les espoirs Rilhacois à leurs vieux démons (0-2).

 

Dommage qu’autant de tentatives soient restées inefficaces. Ou plutôt, infructueuses. Car sur l’ensemble de la partie, les locaux ont loupé le coche de peu. Juste cette satanée technique qui n’est pas au point et qui fait ressembler une valeureuse partie en naufrage titanesque.

 

 

 

SPY

 

 

Les locaux : Teixeira-Alves, Ferreira-Garcez, Chigani, Essarhani, Morée, Sylvastre, Perigaud, Abeillon, Peyratou, Giroir, Chaize, Mfegue, Arab, Bayle. Staff : Bayle, Belon, Picot, Noel.

 

Les visiteurs : Verlaine, Fugier, Guebe, Guillon, Dumontet, N’Diaye, Sarazin, Leux, Soualhia, Romain, Mary ; Chauvet, Beaudou, Idrissi.  Staff : Dumais, Roumagne, Bernard, Moco.



i-dev.fr